Sécurité maison en bois

Sécurité des maisons en bois

Le risque d'incendie dans une maison en bois est une idée reçue assez répandue. S'il est un combustible, le bois employé dans la construction n'en est pas moins un matériau sûr. Il se consume lentement grâce à sa faible conductivité thermique et ne dégage pas de fumées toxiques, les risques ne sont donc pas plus élevés que pour une maison maçonnée.

Devis gratuit pour une maison en bois

Un incendie dans une maison en bois n'est pas plus dangereux que dans une maison maçonnée. Au contraire, car le bois, bien qu'utilisé en combustible, présente aussi une excellente tenue au feu. Il transmet la chaleur 12 fois moins vite que le béton, 250 fois moins vite que l'acier et 1500 fois moins vite que l'aluminium  (1) ! Ceci grâce à sa faible conductivité thermique. Le risque d'une maison en bois face au feu est donc moins important que dans un bâtiment bétonné.

La sécurité dans une maison en bois

En cas de feu dans une maison en bois, une couche carbonisée se forme à la surface du matériau. Cette couche ralentit la combustion (0,7 mm par face et par minute) grâce à sa qualité huit fois plus isolante que le bois naturel. Les structures en ossature bois ou poteaux-poutres n'explosent pas. Bien au contraire, elles conservent leurs capacités mécaniques plus longtemps et donnent de ce fait la possibilité d'intervenir dans des délais allongés. Pour preuve, les pompiers sont autorisés à intervenir plus longuement dans un bâtiment en bois que dans une construction en béton.

Résistance au feu et réglementation

La résistance au feu dans une maison en bois fait l'objet d'une réglementation précise. Le but est d'établir la capacité de résistance et de réaction des différentes essences de bois. Le classement français de réaction au feu va de l’incombustible au facilement inflammable :

  • M0 = incombustible
  • M1 = non inflammable
  • M2 = difficilement inflammable
  • M3 = moyennement inflammable
  • M4 = facilement inflammable

Cette réglementation est peu à peu remplacée par les Euroclasses (notées de A1 à F). Ces classes européennes comportent également un classement pour les dégagements de fumées (s1, s2, s3) et la production de gouttes enflammées (d0, d1, d2). Ces normes sont des outils pour la sécurité. En effet, pour être mis en vente sur le marché européen, un matériau doit impérativement appliquer l'Euroclasse. Il obtient alors le marquage CE.

L'essence de bois utilisée dans la charpente de la maison est très importante puisqu'elle est chargée de supporter l'édifice. Les résineux (épicéa, sapin) sont particulièrement résistants, comme les bois tendres. Mais les traitements ignifuges de surface ou pénétrants (autoclave) permettent de renforcer sensiblement la résistance du bois.

Les collectivités sont de plus en plus nombreuses à choisir le bois pour la construction de leurs bâtiments (écoles, crèches, bureaux). Une preuve supplémentaire de la sécurité offerte par ce matériau !

Sources : (1) www.bois.com

Annonces idlead
A découvrir

Maison en bois en kit

Maison en bois en kit

Sur le marché de la construction individuelle, de plus en plus de sociétés...

Extension d'une maison en bois

Extension d'une maison en bois

L'extension d'une maison en bois offre une solution efficace pour agrandir la...

Entretien d'une maison en bois

Entretien d'une maison en bois

Les maisons en bois font l'objet d'idées reçues. Notamment sur la difficulté de...

Bois de construction

Bois de construction

Le bois de construction doit présenter des qualités de durabilité pour résister...

Constructeurs de maisons en bois

Constructeurs de maisons en bois

Architectes, entrepreneurs ou encore fabricants de maison en bois en kit : les...

Maison en bois ronde

Maison en bois ronde

Le bois tend à s'imposer peu à peu dans la construction. Mais une nouvelle...

Annonces idlead