Bois de construction

Bois de construction

Le bois de construction doit présenter des qualités de durabilité pour résister aux intempéries, à l'humidité et aux variations de températures. Les classes d'emploi des essences de bois offrent un bon support pour choisir le matériau adapté.

Devis gratuit pour une maison en bois

La construction d'une maison en bois nécessite des essences présentant une bonne durabilité naturelle. Le bois est en effet soumis aux intempéries et à la variation des températures, lors du chantier ou au quotidien. Certaines régions, à la montagne ou en bord de mer, offrent en outre un climat particulièrement rigoureux. Dès lors, l'utilisation de bois robustes s'impose dans la construction.

Les types de bois

Il existe différents types de bois :

  • Les bois durs : chêne, châtaignier, hêtre, acacia, orme, érable
  • Les bois tendres : peuplier, bouleau, tilleul
  • Les bois résineux : sapin, pin douglas, épicéa, mélèze.
  • Les bois fruitiers : noyer, olivier, cerisier, poirier, pommier.

De nombreuses essences de bois sont utilisables dans la construction. Pour répertorier leurs qualités et possibilités, les classes d'emploi ont été établies. 

Classe

Situation en service

Emplois

Exemples d’essences, sans traitement préalable

1

Bois sec, humidité toujours inférieure à 20%

Menuiseries intérieures (escaliers, meubles, parquets, portes…)

Mélèze, Pin maritime, Orme, Châtaignier, Robinier, Noyer, Red Cedar

2

Bois sec, pouvant supporter occasionnellement une humidité supérieure à 20%

Charpentes, ossatures ventilées

Mélèze, Pin maritime, Orme, Châtaignier, Robinier, Noyer, Red Cedar

3

Bois pouvant s’exposer à une humidité fréquemment supérieure à 20%

Menuiseries extérieures (bardage, fenêtre), pièces de construction

Mélèze, Pin maritime, Châtaignier, Robinier, Noyer, Red Cedar

4

Bois pouvant s’exposer à une humidité toujours supérieure à 20%

Bois en contact avec le sol, bois horizontal en extérieur (terrasse, balcon, coursive)

Châtaignier, Robinier, Noyer, Doussié, Iroko, Teck d'Asie, Moabi

5

Bois en contact continu avec l’eau de mer

Pontons, bois immergé

Nécessite un traitement

Source : (1) www.mediaforest.net

De nombreuses essences subissent aujourd'hui un traitement, leur permettant d'être utilisées dans le cadre d'une classe supérieure. Par exemple : le chêne, l'épicéa, le sapin, couramment employés dans la construction. On pratique notamment le traitement en autoclave, recommandé pour les bois exposés à des conditions rigoureuses ou à une humidité répétée. Les cellules du bois sont traitées par un principe d'imprégnation. La résistance s'étend alors aux attaques de champignons et insectes, directement liées à la présence d'humidité dans le bois.

Annonces idlead
A découvrir

Maison en bois en kit

Maison en bois en kit

Sur le marché de la construction individuelle, de plus en plus de sociétés...

Extension d'une maison en bois

Extension d'une maison en bois

L'extension d'une maison en bois offre une solution efficace pour agrandir la...

Entretien d'une maison en bois

Entretien d'une maison en bois

Les maisons en bois font l'objet d'idées reçues. Notamment sur la difficulté de...

Sécurité des maisons en bois

Sécurité des maisons en bois

Le risque d'incendie dans une maison en bois est une idée reçue assez répandue....

Constructeurs de maisons en bois

Constructeurs de maisons en bois

Architectes, entrepreneurs ou encore fabricants de maison en bois en kit : les...

Maison en bois ronde

Maison en bois ronde

Le bois tend à s'imposer peu à peu dans la construction. Mais une nouvelle...

Découvrez aussi

> Traitement du bois

Annonces idlead